5e Forum international Afrique développement : Le Président du Faso préside la cérémonie d’ouverture

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a présidé le jeudi 16 mars 2017 à Casablanca au Maroc, la cérémonie officielle d’ouverture du 5e Forum international Afrique développement.
A cette occasion, le chef de l’Etat burkinabè a prononcé un discours devant les décideurs politiques et du monde de la finance venus très nombreux pour prendre part à cet évènement.
Dans son intervention, le Président Roch Marc Christian KABORE a remercié les promoteurs du forum pour avoir choisi le Burkina Faso comme pays invité d’honneur de cette « véritable plateforme de dialogue et de création de valeur intra-africaine ». Il a rappelé le caractère particulier de la tenue de cette édition de 2017. En effet, cet évènement se tient à un « moment marqué par le retour à la maison, la maison Afrique, du Royaume du Maroc, sous le leadership de son Altesse, le Roi Mohammed VI », a-t-il expliqué
S’exprimant sur sa vision socioéconomique de l’Afrique, le chef de l’Etat a fait savoir que la pauvreté reste un grand défi à relever, d’autant plus qu’elle touche majoritairement les jeunes de 15 à 24 ans, soit 72% des populations. « S’il est vrai en effet qu’il y a un recul de la pauvreté, il n’en demeure pas moins que les inégalités continuent de se creuser entre riches et pauvres dans de nombreux pays africains », a déclaré le Président du Faso.
Face à cette situation, le Président Roch Marc Christian KABORE a estimé que les Etats africains doivent définir « ensemble la voie la meilleure pour notre développement, et pour assurer cette émergence de nos pays que nous appelons tant de nos vœux ».
Concernant les politiques économiques définies par les pays du continent, le Président du Faso a préconisé qu’elles doivent avoir pour objectif final, la « satisfaction des besoins fondamentaux des populations, avec pour cible principale les pauvres et les plus vulnérables ».
Aux décideurs politiques, chefs d’entreprises, partenaires au développement, leaders d’opinion, « nous devons faire des choix stratégiques judicieux, courageux, destinés à garantir l’épanouissement économique et le bien-être de tous, pour une paix véritable et durable en Afrique et dans le monde », a préconisé le Président du Faso.
Il a salué la présence du secteur privé et souligné son importance dans la vie économique des Nations. « Au Burkina Faso, nous avons décidé de mettre le secteur privé au cœur de l’action économique. Le Plan national de développement économique et social accorde une place de choix au secteur privé, notre conviction étant faite que celui-ci saura jouer sa partition, soit à travers des investissements directs, soit par le mécanisme du partenariat public-privé», a-t-il souligné.
Après avoir souhaité plein succès à ce rendez-vous économique, plusieurs intervenants se sont succédé à la tribune. Ils ont tous reconnu que la présence du Président Roch Marc Christian KABORE « honore les participants du Forum ». Tous ont salué son engagement au service d’une Afrique qui avance, son leadership et son « volontarisme politique sans précédent ».