Coupe du Faso : Le président de la CAF honore une invitation du Président du Faso

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, a reçu en audience ce vendredi 4 août 2017 en milieu de matinée, le président de la Confédération africaine de Football (CAF), Monsieur AHMAD.
Le président de la CAF a été introduit auprès du chef de l’Etat par le Ministre des Sports et des Loisirs, Monsieur Taïrou BANGRE qu’accompagnait le président de la Fédération burkinabè de Football (FBF), le Colonel Sita SANGARE.
« Tout d’abord je tiens a remercié le Président du Faso pour nous avoir invité ici à Ouagadougou. Je m’en souviens, c’était au mois de ramadan, nous nous sommes rencontrés en Egypte (en juin 2017) et il a manifesté son souhait de me voir ici au Burkina. Malgré le calendrier très chargé au niveau de la Confédération, nous ne pouvons qu’honorer cette invitation. C’est pour ça que je suis venu avec une très forte délégation composée de mes collègues de la région, dont le 1er vice-président de la Confédération, Monsieur Kwesi NYANTAKYI et le président de la Fédération nigérienne de Football, Monsieur Hima Hamidou DJIBRILLA», a expliqué Monsieur AHMAD à l’issue de l’entretien.
Le président de la CAF a déclaré que pendant sa campagne, il a été élu sur la base d’un programme qui spécifie déjà son engagement de coopérer avec les autorités politiques de notre continent. « Nous ne pouvons pas développer le football sans une collaboration saine avec nos dirigeants. Le Président du Faso faisait partie des premiers Présidents qui m’ont invité à venir s’enquérir de la réalité sur place, de la relation entre la fédération et les autorités politiques et surtout de la situation du football dans le pays. Avec à la clé, la finale de la Coupe du Faso demain 4 août 2017 », a-t-il ajouté.
Sur quelques projets évoqués au cours de l’entretien, le président de la CAF a affirmé que le Président du Faso a manifesté son engagement et celui du gouvernement burkinabè à soutenir le développement du football dans son pays.
Monsieur AHMAD s’est réjoui de l’excellente qualité des rapports qui existent entre la FBF et les autorités burkinabè : « même si on est loin, on essaie toujours de s’informer sur les relations entre la fédération et les autorités du pays. On n’a jamais entendu qu’il y a un problème entre la fédération et les autorités politiques, ni sollicité pour régler un problème comme dans d’autres pays. Au contraire, c’est une collaboration exceptionnelle qui existe ici. C’est le reflet aussi de votre société ».
La Direction de la Communication de la Présidence du Faso