Le Président Patrice TALON élevé à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national par le Président du Faso

Le Président du Faso, Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE a élevé le Président de la République du Bénin, Son Excellence Monsieur Patrice TALON, à la dignité de Grand–Croix de l’Ordre national burkinabè, au cours d’un dîner officiel offert à son honneur, le lundi 9 octobre 2017 à Ouagadougou à l’occasion de sa première visite d’amitié et de travail au Burkina Faso.

Dans le toast qu’il a prononcé, le Président Roch Marc Christian KABORE a souligné que cette visite contribuera à donner une impulsion nouvelle aux relations d’amitié et de fraternité qui existent entre les deux pays et les deux peuples et ce, dans la continuité d’une si longue tradition de coopération et de partenariat fructueux.
Le Président du Faso a rappelé que les relations entre le Bénin et le Burkina « sont anciennes, fortes, exemplaires et portent notamment sur la culture, la diplomatie, la défense et la sécurité, l’administration territoriale, le commerce et l’industrie, l’agriculture, les transports, l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, la santé et la justice ».
Dans la perspective de la quatrième session de la Commission Mixte de Coopération entre les deux pays qui se tiendra dans quelques semaines à Cotonou au Bénin, le chef de l’Etat burkinabè a précisé qu’elle « sera une nouvelle occasion pour placer notre partenariat stratégique à la hauteur de nos ambitions communes ».
En réponse, le récipiendaire a exprimé sa gratitude au Président du Faso et au peuple burkinabè pour l’accueil et la décoration à lui offerts : « Je suis particulièrement honoré, pour moi-même et pour mon pays de recevoir cette distinction ».
Il a ensuite transmis les remerciements de la diaspora béninoise au Président du Faso et au peuple burkinabè pour l’hospitalité dont elle jouit au Burkina Faso, jamais vue nulle part ailleurs.
Le Président Patrice TALON a rassuré le Président Roch Marc Christian KABORE, son « frère aîné » de son engagement total et personnel pour œuvrer efficacement à la concrétisation de l’intégration sous régionale. « Ensemble nous parviendrons à sortir de la pauvreté, ensemble nous parviendrons à réorganiser nos sociétés, ensemble nous parviendrons à aborder le développement », a-t-il affirmé.
Il a souligné qu’au vu des chantiers de développement qui sont ceux de la sous-région, « le domaine de la sécurité est un défi majeur pour notre sous-région parce que nous avons besoin d’attirer les investisseurs, nous avons besoin de donner des gages de sécurité ».
Aussi, a-t-il clos son toast en rassurant le Président du Faso de sa disponibilité totale à œuvrer à ses côtés et aux côtés des autres dirigeants de l’UEMOA « pour faire face aux défis qui sont les leurs ».

La Direction de la Communication de la Présidence du Faso